You are here

La Représentante Résidente de la Banque mondiale au Niger sur le site de Gayya Gandou

La Représentante Résidente de la Banque mondiale au Niger était le samedi 15 décembre 2018 dans la région de Zinder. Mme Joëlle DEHASSE a effectué une visite sur un site pilote de démonstration des technologies AIC appuyé par le PASEC pour près de 20 millions de FCFA. Mme Joëlle DEHASSE qu’accompagne le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernorat de Zinder M. Abdou Kogo Salaou, le 1er Vice-président du Conseil Régional de Zinder M. Hassan Amadou, a été chaleureusement accueillie à Bandé par le Secrétaire Général de la Préfecture de Magaria, le Maire de la Commune Rurale et l'honorable chef de canton de Bandé.
La ferme agricole « Gayya Gandou » du jeune promoteur Mallam Ibrahim Maman Saguirou est située dans le village de Gaounaoua, Commune rurale de Bandé, département de Magaria, région de Zinder. C’est un champ dunaire de 12 hectares composé de petits bas-fonds dont 6 hectares ont été aménagés et exploités à des fins agro-sylvo-pastorales sur toute l’année. Grâce au financement du PASEC, le site a été équipé en kits solaires d’irrigation, séchoir solaire, moulin pour la production de la poudre de moringa et broyeur de pailles pour animaux. Les principales cultures développées sur le site sont les céréales, les légumineuses, les cultures maraichères et l’arboriculture fruitière. Les moyens de production sont divers systèmes d’arrosage (le goutte à goutte, l’aspersion, le système californien), systèmes solaires de pompages, châteaux d’eau avec des conduites, des ruches traditionnelles et Kényanes, des ovins et caprins, etc. Le moringa est la principale culture avec plus de 100 000 plants. Des femmes achètent les feuilles fraiches de moringa et les vendent après cuissons dans les villages environnants. S’y ajoutent plusieurs autres cultures maraichères : tomate, piment vert, poivron, pastèque, etc., des agrumes et un important potentiel de régénération des espèces arbustives locales en voie de disparition. Côté élevage des chèvres rousses et des chèvres du sahel, des moutons balamis et des vaches laitières sont élevés.
A l’issue de cette visite, Mme Joëlle DEHASSE s’est déclarée fortement impressionnée par l’immense travail abattu par ce jeune promoteur grâce à l’appui du PASEC, un projet du gouvernement du Niger financé par la Banque mondiale et qui vise à contribuer à l’atteinte des objectifs de l’I3N. La visite s'est déroulée en présence du Coordonnateur National du PASEC, M. BOLA Moussa, du Chargé Régional des Opérations (CRO) du PASEC de Zinder, M. OUSMANE GOGE Aboubacar, de deux hauts cadres de la Mission Résidente de la Banque mondiale à Niamey et du promoteur de la ferme pilote Gayya Gandou, M. Mallam Ibrahim Maman Saguirou.
Peu avant la visite de terrain, la Représentante Résidente de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joelle DEHASSE a été reçue au Gouvernorat par le Secrétaire Général, M. Harou Mamane et son adjoint M. Abdou Kogo Salaou et le premier vice-président du Conseil Régional de Zinder, M. Hassan Amadou.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer