You are here

Les membres du CNOP du PASEC dans les communes de Bandé et Wacha

A la veille de la 3ème session ordinaire pour l’année 2018 du Comité National d’Orientation et de Pilotage (CNOP) du Projet d’appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC) tenue le vendredi 21 décembre 2018 à Zinder, les membres du CNOP ont effectué une série de visites. La délégation conduite par le Président du CNOP et composée de plusieurs personnalités dont les Présidents des Conseils Régionaux de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder s’est rendue dans les communes rurales de Wacha et Bandé.
A Wacha, 1ère étape la délégation a visité 2 sites. Le site de Régénération Naturelle Assistée (RNA) du village de Wacha et le site de fixation de dunes du village de Badé. Sur le site de Régénération Naturelle Assistée (RNA) de Wacha 500 ha ont été traités dans 20 villages. 500 producteurs répartis dans 20 villages (25 producteurs par village) ont été concernés par l’opération. Sur le site de fixation des dunes de Badé quelques 50 ha de dunes ont été traités à base des rachis du palmier doum en clayonnages croisés pour faire face aux vents de toutes les directions. L’opération vise à restaurer la fertilité du sol, produire du fourrage et protéger les champs de cultures qui sont aux alentours contre l’ensevelissement.
A Bandé, 2ème et dernière étape, les membres du CNOP se sont rendus à Gayya Gandou, une ferme privée appartenant à un promoteur qui a bénéficié d’un appui du PASEC pour près de 20 millions de FCFA. C’est un champ dunaire de 12 hectares sis au village de Gaounaoua à environ 5 kilomètres du village de Bandé. Six (06) hectares ont été aménagés et exploités à des fins agro-sylvo-pastorales. Grâce au financement du PASEC, le site a été équipé en kits solaires d’irrigation, séchoir solaire, moulin pour la production de la poudre de moringa et broyeur de pailles pour animaux. Il vise à développer des chaînes de valeurs agricoles et pastorales pour un commerce de proximité adapté aux activités des jeunes et des femmes en milieu rural, de régénérer des écosystèmes affectés par les effets du changement climatique et augmenter ainsi le gain carbone.
A l’issue de cette visite, le Président du CNOP, M. Mahamadou Aoudi Diallo a tenu à encourager au nom du Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage le jeune promoteur pour la qualité du travail effectué. Ce site doit être cité en exemple dans le cadre de l’atteinte des objectifs de l’I3N. Peu avant son départ pour les visites de terrain, la délégation a rendu une visite de courtoisie au Gouverneur de la Région de Zinder, M. Issa Moussa.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer