You are here

Réunions Techniques d’information et de sensibilisation sur le PASEC à Zinder et Maradi

Les mercredi 24 et jeudi 25 octobre 2018 ont eu lieu à Zinder et Maradi deux importantes réunions techniques d’information et de sensibilisation sur le Projet d’appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC). L’équipe du projet conduite par son Coordonnateur National M. BOLA Moussa a présenté une série d’exposés sur la présentation générale du PASEC, les Plans d’Investissements Communaux et les Sous Projets d’Investissements Communaux de l’Agriculture Intelligente face au Climat (PIC-AIC et SPIC-AIC) et les Fonds de Financements à Frais Partagés ou Matching Grant.
Dans la région de Zinder, le PASEC a appuyé les communes de Wacha, Bandé et Gouna pour l’élaboration de leurs Plan d’Investissements communaux (PIC) et des Sous Projet Intégrés Communaux (SPIC) pour une Agriculture Intelligente au Climat (AIC). Ainsi 200 hectares de Demi Lunes Agricoles et 500 hectares de Régénération Naturelle Assistée ont été réalisés, 100 hectares d’aires de pâturage aménagés et 50 hectares de dunes ont été fixés ; 8 Champs Ecoles Producteurs (CEP) implantés ; des semences de base ont été produites sur 3 hectares en partenariat avec l’INRAN ; l’appui à une ferme agricole par la démonstration de technologies ; l’approbation par le CRAP de 20 sous projets pour le Financement à Frais Partagés. Le Coordonnateur National du PASEC, M. BOLA Moussa et ses collaborateurs ont présenté les principales activités du projet. Au cours des discussions, les questions ont tourné autour des institutions financières devant abriter les comptes des communes dédiés aux financements des SPIC, le cycle de financement des PIC-AIC, le sort des Communes dont les PDC sont expirés. A toutes ces préoccupations et bien d’autres le Coordonnateur, le ROT, le SMG ont apporté des réponses claires et précises.
Dans la région de Maradi, le PASEC a mené plusieurs actions d’envergure dans ses communes d’intervention : élaboration de 3 PIC et 3 SPIC-AIC pour les communes de Gabi, Guidan Sori et Sarkin Yamma; récupération de 1090 ha de terres dégradées à travers les demi-lunes sylvopastorales et la lutte contre le Sida cordifolia ; l’appui à la promotion des pratiques améliorées de gestion durable des terres sur 3000 ha ; renforcement des capacités de 201 producteurs dont 101 femmes à travers sept (7) Champs Ecoles Producteurs ; mise en place de 40 pluviomètres dans les communes rurales de Gabi et Guidan Sori ; multiplication des semences et maintenance des variétés conduites par le Centre Régional de la Recherche Agronomique (CERRA) de Tarna sur 10 hectares. Après les présentations de l’équipe du projet, les participants ont posé plusieurs questions confirmant ainsi leur intérêt sur le sujet. Des réponses claires et précises leur ont été apportées. Rappelons que le PASEC intervient dans les Régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer