You are here

La 4ème mission conjointe Gouvernement du Niger/Banque mondiale :KIOTA

La 4ème mission conjointe Gouvernement du Niger/Banque mondiale d’appui à la mise en œuvre du PASEC était le jeudi 7 février 2019 dans la région. Les membres de la mission se sont rendus sur 3 sites de la commune de Kiota dans le département de Boboye.
Les jardins de case combinent deux technologies innovantes d’Agriculture Intelligente face aux Climats vulgarisées par le PASEC avec l’appui technique de l’ICRISAT. Les 2 options du jardin de case sont le maraîchage en sac et le jardin Keyhole. Le maraîchage en sac : ce sont des cultures conduites dans des sacs contenant un mélange de substrat (sable + fumier). Il vise à améliorer la sécurité nutritionnelle des ménages en assurant une disponibilité et une diversification des légumes sur toute l’année. Au cœur de cette technique la réutilisation des anciens sacs et autres déchets de ménage. La technique consiste à remplir 1 sac avec le substrat et du gravier (jouant le rôle de filtre) placé en position verticale ou horizontale. On y repique ou sème les plants tout autour du sac placé dans la cour ou dans un coin de la maison.
La technique du jardin Keyhole permet une production permanente de légumes et joue aussi un rôle d’assainissement du fait de l’utilisation des eaux usées des ménages. C’est un dispositif d’une superficie de 3 mètres de longueur, 2 mètres de largeur et 1 mètre de hauteur construit avec des briques en banco. Le jardin est constitué d’un filtre en pierre pour l’utilisation des eaux usées. Pour cette 1ère année d’expérimentation, un prototype a été installé au niveau de 15 communes d’intervention du PASEC.
A Kiota Oumarou où ils se sont rendus dans le jardin de case de Mme Fati Ousseïni, les membres de la mission ont été agréablement surpris par la qualité du travail effectué par la productrice qui fait partie des femmes pilotes formées par le projet. Mme Fati Ousseïni a indiqué que sa 1ère production a été entièrement consommée par sa famille, ses proches et voisins. Cette production a été au-delà de ses espérances. Plusieurs personnes (hommes et femmes) viennent des 4 coins de la commune pour voir cette innovation afin de la répliquer.
Le 2ème site visité est la ferme des jeunes « Zamani Alfarey » sise à Bangoubi dans la commune de Kiota. Cette coopérative regroupe 33 jeunes dont 18 femmes qui travaillent sur un site de 1,5 hectares divisées en 3 parcelles de 0,5 hectares. La 1ère parcelle dotée du système d’irrigation goutte à goutte est destinée aux cultures de courge et de moringa, la 2ème parcelle est réservée aux cultures de pastèque et de manioc et la 3ème parcelle équipée du système d’irrigation hadari (aspersion) est réservée au moringa, au manioc, à la tomate et à l’aubergine. Avant l’intervention du PASEC, le site faisait face à un sérieux problème d’eau. Grâce au PASEC ce problème a été résolu avec deux forages doté d’un système de pompage solaire avec un débit de 13 mètres cubes chacun.
La 3ème visite a conduit la mission sur le site communautaire de récupération de terres de Kiota Kolbou financé par le PASEC. Il s’agit grâce à des ouvrages de demi lunes agrosylvopastorales de récupérer 100 hectares de terres totalement dégradées.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer