You are here

Mission de l’Administrateur pour le Niger au Groupe de Banque Mondiale

M. Jean Claude TCHATCHOUANG émerveillé par les réalisations du PASEC à travers la ferme agricole privée « Bani Ma Doumi » et le Centre d’Appel du RECA
En mission de travail au Niger du 27 au 30 mars 2019, l’Administrateur pour le Niger au Groupe de Banque Mondiale, M. Jean Claude TCHATCHOUANG qu’accompagnent la Ministre du Plan, Mme Kané Aïchatou Boulama, gouverneure de la Banque mondiale, le Ministre Délégué à l’Elevage, M. Mohamed Boucha et la Représentante Résidente de la Banque mondiale au Niger, Mme Joelle DEHASSE ont effectué le samedi 30 mars 2019 deux visites. Ces personnalités ont visité 2 réalisations du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC).
La délégation s’est rendue sur le site de la ferme agricole privée « Bani Ma Doumi » à Gorou Kaïna (village de Dan Zama Koira) appuyé par le PASEC pour la démonstration des technologies AIC (Agriculture Intelligente face au Climat) et au siège du RECA pour prendre connaissance du dispositif du Centre d’Appel pour un Conseil Agricole une composante du e-extension (la vulgarisation électronique).
La ferme agricole privée “Bani Ma Doumi” a bénéficié d’importants investissements du PASEC en matière de transfert et de dissémination des technologies AIC (Agriculture Intelligente face au Climat). Il s’agit de l’installation d’un système de pompage solaire sur 3 hectares (2 forages + 2 pompes immergées + 1 champ solaire compose de 12 panneaux de 30 w chacun), de la mise en place d’une compostière de 8 m3 et la réhabilitation d’un château d’eau le tout pour une valeur de 11 millions de FCFA. Environ 50 femmes vivent de la commercialisation des produits de l’exploitation notamment du Moringa olifera. Il resort des échanges entre la délégation et les bénéficiaires (promoteur et membres du groupement féminin) que l’intervention du PASEC a nettement amélioré leur quotidien. L’Administrateur pour le Niger au Groupe de Banque Mondiale, M. Jean Claude TCHATCHOUANG s’est dit émerveillé par les changements apportés par le PASEC au niveau de la ferme Bani Ma Doumi. La Ministre du Plan, Mme Kané Aïchatou Boulama, Gouverneure de la Banque mondiale au Niger a indiqué que les interventions du PASEC s’inscrivent parfaitement dans le cadre des actions multiformes du Programme de la Renaissance du Président de la République, Son Excellence Elhadj Issoufou Mahamadou dans la transformation du monde rural en general et le domaine agro-sylvo-pastoral en particulier.
La seconde visite a conduit les membres de la délégation au siège du Réseau National des Chambres d’Agriculture (RECA) où ils ont suivi une présentation sur la vulgarisation électronique (e-extension en anglais) à travers sa composante Centre d’Appel pour un conseil agricole à distance. Ce programme s’appuie sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour renforcer le conseil agricole (au sens le plus large). C’est un programme mis en place au Niger dans le cadre du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC).

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer