You are here

Deuxième session de formation des maitres formateurs en approche « Champ Ecole Agro-Pastoral (CEAP) » et en « Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) »

vue de la salle

L’appui aux producteurs pour le renforcement de leur capacité en résilience climatique requiert une approche holistique orientée sur leurs moyens de subsistance. Le Champ Ecole Agro-Pastoral (CEAP) qui est une approche flexible fondée sur une résolution intégrée des problèmes des agro-pasteurs est plus appropriée dans ce contexte. Le PASEC travaille en partenariat avec la FAO, la Direction Générale de l’Agriculture et les partenaires en transferts de technologies pour développer les compétences nationales (maitres formateurs).
C’est dans ce cadre que se sont tenus à Konni (Région de Tahoua) du 10 au 21 juin 2019, les travaux de la deuxième session de formation des maitres formateurs en approche CEAP et AIC. Cette deuxième session fait suite à une première tenue du 22 avril au 2 mai 2019 à Konni.
Au total 18 cadres dont 7 ingénieurs agronomes, 3 zootechniciens, 02 Ingénieurs des eaux et forêts, 3 agroéconomistes, 1 agro-météorologue, 1 chercheur-sélectionneur et 1 sociologue ont bénéficié de cette formation. Ils sont issus de 13 structures centrales et régionales intervenant dans la recherche-développement, la vulgarisation et la formation.
Cette formation vise à renforcer les compétences théoriques et pratiques des maitres formateurs sur la méthodologie des CEAP et différents thèmes techniques en lien avec l’AIC afin qu’ils soient capables d’animer les sessions de formation des facilitateurs.
Elle a été facilitée par 2 formateurs internationaux et 2 formateurs nationaux. Ils ont la responsabilité technique du processus d’apprentissage et orientent les interventions des personnes ressources.
C’est ainsi qu’au cours de cette deuxième session de formation, les apprenants ont développé et animé plusieurs thématiques en lien avec l’AIC :
• Installation d’un dispositif expérimental pour tester une gamme de solutions aux problèmes des communautés d’agropasteurs ;
• Réalisation de l’analyse de l’Agro-EcoSystème (AAES/AESP) pour le suivi régulier des expérimentations (tests) d’un CEAP ;
• Développement et animation des thèmes techniques en utilisant les méthodes d’éducation non formelle ;
• Description des itinéraires techniques de différentes cultures céréalières, légumineuses et oléagineuses (mil, sorgho, maïs, niébé, arachide, sésame ;
• Explication des avantages et des meilleurs plans d’associations/rotations entre les céréales et les légumineuses ;
• Description des pratiques de gestion intégrée de la chenille légionnaire d’automne ;
• Réalisation des différentes technologies d’agroforesterie et de CES/DRS : Défrichement amélioré ou contrôlé, régénération naturelle assistée, zaï amélioré, demi-lune ;
• Description des approches d’agriculture écologique que sont : l’agriculture de conservation, l’agriculture biologique et l’agriculture hors sol ;
• Description des pratiques de gestion améliorée de l’élevage de la volaille locale ;
• Définition des concepts suivants : genre et développement, gouvernance environnementale vs AIC ;
• Explication de l’importance de l’utilisation des données météorologiques et les technologies de l’information et de la communication pour une agriculture intelligente face au climat.
Il faut noter que dans le cadre de cette deuxième session un CEAP pilote a été mis en place en collaboration avec la population de Fari (commune de Bazaga).
NAMATA ISSA Mamane
Spécialiste Renforcement des Capacités / PASEC

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer