You are here

Atelier de formation des Secrétaires Généraux et Receveurs de commune

Table de séance

Début ce mardi 16 juillet 2019 à Konni des travaux d’un atelier de formation des Secrétaires Généraux et Receveurs des Communes d’intervention du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC) sur les procédures financières, comptables et de passation des marchés. La formation regroupera du 16 au 21 juillet 2019 quelques 88 agents des communes des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder. La formation se fera en 3 sessions. Il s’agit de les outiller pour mieux gérer et justifier les ressources qui leurs allouées par le PASEC conformément aux procédures en vigueur au sein du projet.
3 allocutions ont été prononcées au cours de la cérémonie de lancement. Dans son mot de bienvenue, le 1er Vice Maire de Konni a dit que les populations de sa commune mènent essentiellement des activités agricoles, pastorales, commerciales et artisanales. Konni a bénéficié d’un important projet de réhabilitation de son périmètre hydroagricole totalement vieillissant et insuffisamment exploité. C’est une action salvatrice attendue depuis plusieurs années car la réhabilitation de ce périmètre va booster la productivité agricole, créer des emplois et booster l’économie de la commune.
Le Coordonnateur National du PASEC M. BOLA Moussa, a rappelé que le projet intervient dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder ; précisément dans 21 départements dont 60 communes situées entre 400 mm et 600 mm retenues pour leur contribution à la production nationale en céréales et légumineuses pluviales et leur sensibilité aux risques agricoles. On dénombre 13 Communes à Dosso, 12 à Maradi, 13 à Tahoua, 12 à Tillabéry et 10 à Zinder. M. BOLA Moussa a également rappelé que la mise en œuvre de ces sous projets intégrés a permis de restaurer de 2018 à 2019 plus de 22.000 hectares de terres agricoles et pastorales dégradées. Cependant, des nombreuses insuffisances ont été constatées en raison de la méconnaissance par certains acteurs communaux des procédures de gestion financière, comptable et de passation de marchés. C’est ce qui justifie selon le Coordonnateur National du PASEC, l’organisation de la présente formation autour du manuel simplifié de procédures à l’usage des communes élaboré par le PASEC et approuvé par la Banque mondiale.
Au terme de cette formation, il s’agit de mettre à la disposition des participants et de leurs Communes respectives les outils pertinents contenus dans le manuel simplifié et surtout les amener à internaliser toutes ces procédures pour une mise en œuvre efficace et efficiente des activités financées par le PASEC dans leurs entités respectives. En conclusion, le Coordonnateur National du PASEC a indiqué que ce sont des experts en gestion fiduciaire de projet expérimentés et rompus à la tâche qui assurent la formation.
Dans son discours d’ouverture, le préfet du département de Konni, M. Ibrahim Abbalélé a rappelé que le PASEC est un projet majeur de notre pays qui s’inscrit dans la droite ligne du Programme de Renaissance de Son Excellence Elhadj Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat. Le PASEC est également un outil d’opérationnalisation de la vision et des orientations du Gouvernement en matière de lutte contre le changement climatique contenues dans la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Premier Ministre, Chef de Gouvernement M. BIRGI RAFINI.
Une part importante du financement du PASEC sera investi au profit des populations des 44 communes d’intervention du projet. Ces communes auront la mission de gérer directement les fonds destinés à la mise en œuvre des Sous Projets Intégrés Communaux pour l’Agriculture Intelligente face au Climat (SPIC-AIC) élaborés et soumis au PASEC pour financement.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer