You are here

Remise de diplomes au Centre Régional AGRHYMET de Niamey

29 Techniciens Supérieurs en Hydrologie dont 3 femmes reçoivent leurs parchemins
Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé ABOUBA a présidé le mardi 29 octobre 2019, la cérémonie officielle de sortie de la 11ème promotion de Techniciens Supérieurs en Hydrologie formée au Centre Régional Agrhymet de Niamey. Il s’agit de 29 Techniciens Supérieurs en Hydrologie dont 3 femmes. Ces diplômés sont ressortissants des 10 pays membres du CILSS suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Togo.
L’objectif de cette formation est de doter les services techniques de ces pays des cadres compétents capables d’effectuer les tâches relatives à l’installation et à l’exploitation de réseaux hydrométriques, à la constitution et à la mise à jour de banques de données hydrologiques, à la production et à la diffusion de données sur les ressources en eau utiles à tous les secteurs de l’activité socio-économique. Selon le chef du département Hydrologie du CRA, les étudiants de la 11ème promotion des Techniciens Supérieurs en Hydrologie ont produit des mémoires de très grande qualité. La moyenne annuelle est 14,24 sur 20. Trois (3) d’entre eux ont obtenu une moyenne annuelle supérieur à 16 sur 20 au cours des deux années de formation. En définitive, c’est donc une promotion exceptionnellement brillante et de surcroit très disciplinée.
Rappelons que le Sahel, cette vaste entité qui regroupe plusieurs pays est l’une des régions les plus vulnérables du monde face aux effets des changements et de la variabilité climatiques car, son économie est encore largement tributaire d’une agriculture elle-même dépendante à 97% de la pluviométrie. Les effets induits les plus marquants de cette situation sont notamment l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, la faiblesse et l’instabilité des revenus des populations qui constituent d’importants freins au développement économique et social. Mais en dépit de tous ces écueils, le Sahel dispose d’avantages comparatifs à valoriser notamment un fort ensoleillement, d’importants cours d’eau permanents mais également, des nappes phréatiques et fossiles ainsi que des ressources en eau des pluies abondantes, qu’il convient de mobiliser, de maitriser et de gérer, afin de satisfaire nos besoins de production et de consommation dans le domaine agricole. C’est en substance le message fort délivré par le Ministre d’Etat Albadé ABOUBA à l’assistance et en particulier aux 29 diplômés de cette promotion 2017-2019 de Techniciens Supérieurs en Hydrologie du CRA. Le Ministre d’Etat Albadé ABOUBA s’est réjoui que 45 ans après sa création, le Centre Régional AGRHYMET s’affirme comme un centre d’excellence dans les domaines de l’information, de la formation sur la sécurité alimentaire, de la maîtrise de l’eau et de la lutte contre la désertification mais aussi, de stratégies en matière de résilience face aux changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest.
Le CRA de Niamey a développé des méthodologies et outils de diagnostic et d’analyse pour l’alerte précoce, le suivi pastoral, le bilan céréalier et les prévisions agro-hydro-climatiques, dont l’usage à grande échelle, témoigne de leur pertinence et de leur efficacité.
Le CRA s’est aussi distingué dans le renforcement des capacités techniques des Services Nationaux, des Projets de Développement et des Organisations Non Gouvernementales de l’ensemble des Pays membres du CILSS et de la CEDEAO.
Mieux encore, le Centre bénéficie d’un soutien politique constant des Etats du CILSS qui lui a permis de former plus de mille cinq cent (1500) diplômés et de recycler plus de neuf mille (9000) cadres tous niveaux confondus qui contribuent valablement à améliorer le bien-être des populations sahéliennes.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer