You are here

PASEC/FAO/ ADC : 37 encadreurs et animateurs des CEC-AIC en formation à Maradi

Début ce mardi 26 novembre 2019 à Maradi des travaux d’un atelier de formation des encadreurs et animateurs des Clubs d’Ecoute Communautaires pour l’Agriculture Intelligente face au Climat (CEC-AIC) du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC). Durant cinq jours une équipe de la FAO formera au profit du PASEC et de l’ONG-ADC quelques 37 animateurs et encadreurs en techniques de mise en place et accompagnement des CEC-AIC. Cet atelier entre dans le cadre de la mise en place des CEC-AIC du PASEC pour l’accompagnement des Champs Ecole Agro Pastoraux.
La cérémonie d’ouverture a été marquée par une série d’allocutions.
Dans son mot de bienvenue, le Représentant de l’ONG-ADC (Assistance pour le Développement Communautaire) recruté par le PASEC pour l’exécution cette activité a rappelé que l’objectif est de mettre en place 540 clubs d’écoute AIC (CE-AIC) dans 44 communes du PASEC. Selon M. Ali Ousseïni, cette formation constitue une des étapes clés pour la réussite des Clubs d’Ecoute AIC. C’est pourquoi il a indiqué que ces animateurs et encadreurs ne réussiront leur mission qu’avec le concours de tous les acteurs : autorités administratives, communales et coutumières, les services techniques étatiques, les populations, etc.
Le Chargé Régional des Opérations du PASEC de Maradi, M. Gagara Chaïbou a au nom du Coordonnateur National remercié les participants pour avoir répondu massivement présents à ces assises. Dès la conception du PASEC, il a été prévu la mise en place des Clubs d’Ecoute AIC en s’inspirant du modèle et des principes des Clubs Dimitra de la FAO. L’utilisation conjuguée des CEC-AIC avec les Champs Ecoles Agro Pastoraux (CEAP) permettra une forte mobilisation autour des questions environnementales et des thèmes essentiels du PASEC, notamment les techniques d’agriculture sensibles aux risques climatiques et la prise en compte du genre. Les Clubs d’écoute AIC du PASEC permettront d’amplifier les résultats des CEAP.
Pour le Chef du Sous Bureau de la FAO Maradi, M. Adamou Mahaman la formation des encadreurs et animateurs recrutés par l’ONG-ADC en vue de la mise en oeuvre des activités des CEC-AIC est inscrite dans le cahier de charges de l’Assistance Technique assurée par la FAO à travers un contrat exécuté par l’ONG ADC. Au regard des solides expériences capitalisées par la FAO dans la mise en place de nombreux Clubs dans plusieurs villages du Niger et de divers autres pays africains, il a invité les apprenants à être attentifs pour mieux assimiler les connaissances qui leur seront livrées.
Dans son discours officiel d’ouverture le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernorat de Maradi, M. Sani Sanoussi a rappelé les thèmes de cette formation à savoir : la notion des Clubs AIC et ses principes fondamentaux, les phases de la mise en place et de la mise en route des Clubs, la préparation et la conduite d’une animation en vue de l’adhésion de la communauté à la dynamique des CEC, le coaching et la formation continue des Clubs. C’est pourquoi, il a exhorté tous les participants à prendre une part active aux travaux et aux débats, pour qu’à la sortie de cette formation tous les participants soient en mesure de mettre en place et de faciliter l’animation des clubs d’écoute AIC.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer