You are here

Sixième CNOP du PASEC : visites de terrain dans la CU de Illéla

visite CU Illela

A la veille des assises de la 6ème session du Comité National d’Orientation et de Pilotage (CNOP) du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques, une délégation conduite par le Président du Conseil Régional de Maradi, M. Paté Balla a effectué le mercredi 4 décembre 2019 des visites sur les sites de réalisation du projet dans la Commune Urbaine de Illéla. 3 sites ont été visités par les membres du CNOP du PASEC.
La première visite a conduit les membres de la délégation dans un champ témoin où le producteur a pratiqué la technique de la Régénération Naturelle Assistée (RNA) avec l’appui du PASEC. Au total, quelques 764 hectares de champs de la Commune Urbaine de Illéla ont bénéficié de la RNA et les producteurs ont bénéficié d’un appui de 5,5 tonnes en semences de mil et 10 tonnes d’engrais. 305 producteurs dont 108 femmes ont adopté la RNA et bénéficié de l’appui du projet. Au total 19 000 jeunes pousses protégées par les producteurs ont été recensées. Coût total de l’opération : 56 millions de FCFA dont 53 millions 200 cents mille sur financement PASEC et 2 millions 800 cents comme contribution de la commune.
Seconde étape : le site d’aménagement de l’aire de pâturage de Adjé Mouraba financé pour un montant de plus de 53 millions 200 cent mille par le PASEC et une contribution de plus 2 millions 800 cent mille de la commune. Ce sont au total 150 hectares qui ont été aménagés dans l’aire de pâturage de Adjé Mouraba en vue de lutter contre les espèces envahissantes à travers des traitements mécaniques et biologiques. L’objectif visé est d’augmenter la disponibilité fourragère et la réduction des conflits entre agriculteurs et éleveurs. En vue de l’aménagement de ces 150 hectares, les populations ont bénéficié de 25 millions de FCFA sous forme de cash for work, 487 personnes dont 17 femmes ont été mobilisés dont 17 femmes, 103 tonnes de matières sèches ont été obtenues sur le site selon une évaluation faite par la Direction Départementale de l’Elevage de Illéla. L’on note le retour de plusieurs espèces fauniques sur le site récupéré.
Les membres de la mission ont ensuite visité un site aménagé d’un bois de village. Cette opération a permis de restaurer 15 hectares de terres dégradées. 220 personnes dont 76 femmes ont été mobilisées au cours de cette activité et ont bénéficié de 2 millions 450 mille sous forme de cash for work. L’objectif est d’augmenter la disponibilité des plantes ligneuses et herbacées à haute valeur nutritive, pour la pharmacopée ou d’autres usages. Dans le cadre de la pérennisation de cette opération il est prévu la clôture du site et la mise en place d’un Comité de Gestion. Le coût global de l’activité se chiffre à 15 millions de francs dont 14 millions 250 mille sur financement PASEC et 750 mille comme contribution de la Commune Urbaine de Illéla.

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer