You are here

La force des témoignages des populations bénéficiaires

Extraction d’huile d’arachide par le groupement féminin Nagarta, village de Sarkin Bindiga/Maradi

«Avec le projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC), nous avons compris que face aux changements Climatiques; l’Agriculture doit impérativement s’adapter et cette adaptation ne peut s’opérer sans la contribution déterminante des femmes premières victimes de l’insécurité alimentaire avec les enfants » affirme la présidente du groupement des femmes NAGARTA du village de Sarkin Bindiga dans la commune rurale de Gabi, région de Maradi ; toute heureuse de relater la contribution immense du PASEC dans l’amélioration qualitative de leur quotidien, marqué auparavant par le poids des tâches ménagères et la précarité financière qui les confinaient à jouer les seconds rôles au sein de la communauté du village de Sarkin Bindiga.
En effet poursuit-elle, non sans émotion, grâce à l’intervention du PASEC, les femmes du village de Sarkin Bindiga ont été initiées à la vie associative à travers la mise en place du groupement des femmes dénommé NAGARTA où les valeurs de solidarité, de savoir vivre en¬semble et de gestion mutualiste des biens, nous ont été inculquées suite aux nombreuses formations, toutes choses qui nous ont permis de com¬mencer cette activité génératrice de revenus qu’est l’extraction et la vente de l’huile d’arachide.
Au cours de l’année 2020 à l’ins¬tar de nos sœurs du village de Gabi Tajaé, dans le cadre du financement par le PASEC du SPIC AIC de notre commune, nous avons acquis un kit moderne de transformation de l’huile d’arachide comprenant : une batteuse, une presse à huile, une décortiqueuse d’arachides, un moulin à grain, un grilleur d’arachides, des sacs d’arachides et des ustensiles ainsi que des kits caprins comprenant trois chèvres et un bouc.
Cette intervention du projet a contribué à l’allègement de nos tâches ménagères avec l’installation du moulin à grains et surtout a augmenté nos revenus ; ce qui nous permet de faire face aux besoins familiaux.
L’autre bénéfice que nous tirons de cette activité, c’est le fait que notre groupement est devenu un modèle pour les femmes des autres villages et une référence dans notre commune dans le domaine de l’extraction de l’huile d’arachide, de sa vente avec les autres dérivés comme les tourteaux; avec le PASEC ce n’est pas seulement la lutte contre le changement climatique qui fonde son action, mais c’est aussi celle contre la pauvreté qui rend de moins en vulnérables nos ménages qui marque sa différence avec les autres projets, conclut une des femmes du village de Sarkin Bindiga.

Femmes sur le site maraîcher de Angoual Loulou, commune rurale de Wacha/Zinder
Femmes bénéficiaires des kits caprins, commune de Sarkin Yamma/Maradi  Presse à huile, village de Daga/Zinder
Femmes exploitantes de la compostière ICRISAT, village de Gomba/Zinder  Moulin à grains (Village de Sarkin Bindiga, commune rurale de Tajaé/Maradi

Composante 1

Composante 1 : Investissements pour la mise à l'échelle de l'Agriculture Intelligente face au Climat (68 millions de dollars)

Composante 2

Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat (33 millions de dollars)

Composante 3

Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence (0 dollar)

Composante 4

Composante 4 : Coordination et gestion du projet (10 millions de dollars)

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer